Chargement…

NOS ACTUALITÉS

Le Togo est l’un des rares pays du continent africain à avoir mis en place une assurance maladie obligatoire (AMO). Et comme tous les systèmes similaires, il se heurte à la question lancinante de l’équilibre financier de son système...

Au Togo, cette question a pris récemment un relief particulier, car le pays a souhaité étendre son régime d’AMO aux agriculteurs. L’Institut National d’Assurance Maladie (INAM), chargé de la gestion de ce régime, a mandaté le Groupe FINACTU pour étudier les modalités de l’équilibre actuariel d’un tel régime.

FINACTU, qui a conseillé tous les pays d’Afrique ayant mis en œuvre une telle assurance maladie, a pu mettre à disposition du Togo son modèle de cadrage actuariel de l’assurance maladie, « SANTE+© » : ce modèle permet d’assurer l’équilibre entre les prévisions de cotisations et les dépenses de santé, en fonction du panier de soins, des taux de remboursement, du réseau de prestataires de soins, du ticket modérateur, etc.

Un tel cadrage est indispensable pour assurer que le système ne sera pas mis à mal par un mauvais paramétrage initial (insuffisance des cotisations ou excès de générosité dans les prestations), par la dérive des consommations ou par la fraude.

Cette mission confirme encore la position du Groupe FINACTU en tant que leader dans la mise en place des régimes AMO en Afrique et seul cabinet ayant été impliqué dans les 5 grandes expériences d’AMO récentes dans les pays émergents francophones.